Témoignages

Témoignages /rubrique bourse d’échange

bcoyac.jpgBenny COYAC / Montrouge<->Nice

 Grâce à une bourse d’échange de la SFBTM, Benny Coyac, doctorant au laboratoire de Catherine Chaussain à Paris Descartes, a pu se rendre au laboratoire de Claudine Blin à Nice pour apprendre des techniques dans le cadre de sa thèse.
Mes travaux, centrés sur les mécanismes pathologiques de la minéralisation dans le rachitisme hypophosphatémique familial nécessitaient d’acquérir des méthodes de culture et d’étude des ostéoclastes in vitro. C’est donc grâce à un séjour de 3 jours à Nice que j’ai pu faire avancer mes travaux.
nice.jpg
En plus du soleil et d’une vue époustouflante (photo ci-dessus), j’ai pu profiter d’une équipe accueillante et d’un équipement de pointe pour appréhender l’extraction des progéniteurs d’ostéoclastes, leur mise en culture et leur étude par morphométrie, cytométrie de flux et tri cellulaire. C’est un fondement de notre réseau de favoriser les échanges scientifiques entre laboratoires pour permettre à nos étudiants de tirer profit de nos expertises complémentaires. J’aurais certainement l’occasion de vous présenter les résultats de mes travaux aux prochaines JFBTM !

 

Témoignages des étudiants primés

…en 2013 à Poitiers

gunall1.JPGGuénaëlle BOUET, U1059 St-Etienne

Pour moi, les JFBTM constituent un rendez-vous annuel à ne pas manquer. Tout d’abord parce qu’il s’agit d’un congrès à taille humaine, où il est très facile d’interagir avec les speakers, les organisateurs, les collègues d’autres labos, le tout dans une ambiance très conviviale. Egalement parce qu’une grande diversité de thématiques est abordée, par conséquent tout le monde y trouve son compte et peut découvrir des travaux plus ou moins « exotiques » très intéressants. L’organisation des journées est toujours très bonne, avec un emploi du temps bien aménagé, mêlant présentations par des « seniors » ou par des jeunes chercheurs, discussion autour des posters, d’un café ou lors des repas (toujours de qualité !). Depuis peu, des tables rondes permettent aux jeunes chercheurs de discuter des différentes problématiques qui s’imposent à eux : choix de carrière, demande de financement, etc, avec des interlocuteurs qualifiés. C’est un véritable plus qui permet d’avoir des réponses à des questions que l’on n’aborde pas forcément au quotidien dans son propre laboratoire. Je pense que le site de la SFBTM gagnerait à être dynamisé pour devenir LA plateforme privilégiée pour l’interaction des différents laboratoires travaillant sur les tissus minéralisés.”

…en 2012 à Bordeaux

paulinecolombier.jpgpauline_txt.png

 …2011 à Paris

 cecileolejnik.jpg mollybrunner.jpg sophiaziane.jpg julienguerrero.jpg grazzia.jpg ciucci.jpg